Pêche

À Beauchêne, vous découvrirez une destination de pêche unique en son genre, offrant 40 lacs et 7 espèces de poisson dans un territoire grandiose. Beauchêne vous offre l’embarras du choix des styles de pêche. Que votre préférence soit l’omble de fontaine à la mouche, l’achigan à petite bouche à la pêche en surface, le brochet au devon,  le doré à la dandinette, le touladi à la présentation de cuiller, le corégone au lancer léger ou encore le moulac à la ligne plombée, tout est possible à Beauchêne!

Règlements de pêche

Achigan à Petite Bouche
Omble de Fontaine
Le Touladi
Grand Brochet
Moulac
Doré
Coregone
Quoi utiliser?

7 espèces de poisson

Selon nos experts, la taille impressionnante de notre achigan à petite bouche ainsi que la saison de pêche prolongée, qui s’étend de mai à octobre, font de Beauchêne le meilleur endroit au Canada où pêcher cette espèce! Nos registres indiquent un poids moyen historique d’environ 3 lb (1.4 kg), possiblement le plus élevé au pays.

On pêche aussi l’omble de fontaine de 5 lb (2.3 kg), et cela, sans se taper un long et coûteux voyage en hydravion comme il se fait ailleurs. Cette majestueuse espèce abonde dans au moins 18 lacs facilement accessibles.

Ici, comme dans la plupart des régions nordiques, le doré et le brochet sont des espèces fréquemment rencontrées. Il n’est pas rare que le brochet, très photogénique et aux couleurs spectaculaires, dépasse 10 lb (4.5 kg).

Le touladi est évidemment nombreux dans les eaux froides et profondes de nos grands lac oligotrophes du bouclier canadien. Il se pêche à la mouche jusqu’à la mi-juin, le moment où la chaleur de l’été l’amène à se nourrir dans la thermocline à 30 pi (10 m) de profondeur. Mentionnons aussi le moulac, un combattant hybride féroce ayant hérité de la longévité, de la taille et  des grandes échappées du touladi, ainsi que de l’appétit pour les mouches et les secouements de tête caractéristiques de l’omble de fontaine.

Il ne vous restera qu’à choisir : taquiner les 5 espèces qui vous attendent dans le lac principal ou, encore, vivre une expérience Beauchêne en solo, ou presque, sur les lacs plus éloignés; si cette idée vous emballe, vous n’avez qu’à réserver votre place au moment de votre dépôt ou lors de votre arrivée sur le site.

Pour assurer le bon fonctionnement, veuillez noter que :

  • Une réservation peut s’avérer nécessaire pour pêcher sur les lacs autres que le lac Beauchêne.
  • Les réservations respectent le principe de premier arrivé/premier servi et peuvent être effectuées lors de votre réservation ou après votre arrivée.
  • Une réservation d’une demi-journée peut être effectuée pour un lac à proximité du site principal.
  • Des demi-journées sur les lacs plus éloignés ne sont pas disponibles.
  • Afin que tous puissent profiter des sites plus poissonneux, on demande de varier ses réservations parmi plusieurs lacs.
  • En 2016, la pêche à la mouche est obligatoire pour la pêche à l’achigan sur Fox Lake et la pêche à l’omble de fontaine sur certains plus petits lacs.
  • Les appâts vivants et les hameçons triples ne sont pas permis sur les lacs Taggart, Johanna, Jeffery et Tank.
  • Tous les ardillons doivent être repliés ou retirés.

 

Le transport vers les lacs éloignés

Les clients hébergés au site principal qui souhaitent utiliser leur voiture pour se rendre aux lacs éloignés ont droit aux embarcations disponibles sur ces sites ou encore ils peuvent réserver une embarcation au site principal et la transporter vers un lac éloigné. Ces mêmes clients ont droit au transport par portage vers Petit Beauchêne sans frais. Dans le répertoire ci-dessous, les lacs affichant un astérisque (*) sont accessibles en voiture. On peut accéder aux autres lacs en quatre roues motrices (ou l’équivalent), par bateau ou encore par des sentiers identifiés. Informez-vous. Moyennant des frais, le transport aller-retour vers un de ces lacs est disponible.

Chasse

À mesure que s’installe l’automne, le caractère pittoresque de Beauchêne change lui aussi, et les couleurs splendides de l’automne annoncent l’arrivée de la saison de chasse! C’est là que le territoire grandiose de Beauchêne appartient au chasseur!

Orignal
Ours Noir
Gélinotte huppée

Chasse à l’orignal

La saison débute avec notre chasse à l’orignal VIP, qui accorde des droits de chasse privilégiée en territoire exclusif au plus fort de la saison du rut : une expérience de premier ordre! Les visiteurs bénéficient de notre gestion soigneuse des troupeaux d’orignaux, qui occasionne un taux  de succès accru. Sachez aussi que votre voyage de chasse se prépare longtemps avant votre arrivée à Beauchêne grâce aux efforts de nos guides expérimentés qui repèrent préalablement les animaux sur le territoire. Les lois provinciales permettent la chasse à l’orignal sans obligation de s’inscrire à un tirage au sort. Beauchêne vous offre le choix de plusieurs forfaits de chasse. D’abord, l’option «VIP», un forfait  «tout-inclus», permet à seulement quatre personnes par semaine d’accéder à notre territoire de 200 000 km2 au plus fort de la saison du rut (du 10 au 20 septembre, environ). Chaque groupe de chasseurs se fera attribuer une aire de chasse «à pourcentage élevé de réussite» dans notre immense territoire, permettant ainsi d’éviter la cohue et la concurrence avec d’autres chasseurs. Vous serez accompagné tout le long de votre sortie par un guide expérimenté qui connaît bien le territoire et le comportement de nos orignaux. Une fois votre orignal abattu, tournez-vous maintenant vers le petit gibier, car le lièvre et la «perdrix» (gélinotte huppée et tétras du Canada) sont abondants le long des nombreux sentiers et routes forestières de Beauchêne. Nous offrons aussi d’autres options pour la chasse. Un forfait en camp éloigné est également offert. Vous pouvez aussi choisir un forfait à la « Maison blanche » ou dans les camps de l’Ours, du Renard ou de la Loutre, où le tarif comprend l’hébergement (avec literie, serviettes, femme de chambre, etc.), les repas et un territoire exclusif pour 2 chasseurs.

Chasse à l’ours noir

Le printemps est le moment idéal pour profiter à la fois d’une chasse à l’ours VIP en territoire exclusif et d’une pêche exceptionnelle. Nos forfaits VIP chasse-et-pêche sont offerts pour des séjours de 3, 4 ou 7 jours au site principal ou en camp éloigné.  On vous assignera un site appâté pour la chasse et, en attendant l’arrivée de l’ours au site, vous pouvez tenter votre chance afin de remporter le combat contre l’un de nos nombreux poissons «trophée».

Encore plus sur la chasse…

Des forfaits de chasse additionnels sont offerts en Pension complète (plan américain) ou en Plan européen. Beauchêne encourage la pratique de la chasse à l’arc à des périodes de l’année ciblées, alors venez profiter de cette chasse exclusive. En choisissant la Pension complète, vous vous assurez que nous nous occuperons des moindres détails pendant que vous vivez l’expérience de notre fine cuisine en hébergement primé à la « Maison blanche ». Ou encore, optez pour une expérience à saveur plus sauvage et autonome en Plan européen dans nos camps éloignés bien entretenus. Les services d’un guide sont offerts au moment de la réservation seulement. Le port de veste/blouson de couleur rouge ou orange vive est obligatoire. Vous devez fournir votre propre fusil, vos permis de chasse et de pêche du Québec ainsi que la prime au succès. Faites de votre partie de chasse à l’ours ou à l’orignal une expérience inoubliable en réservant un forfait VIP à Beauchêne. Les droits de chasse et de pêche sont compris dans tous les forfaits!

Villégiature

Dans le nord-ouest de la province, en traversant le pont reliant l’Ontario et le Québec et à quelques minutes de la rivière des Outaouais, se cache un trésor canadien. Un trajet facile en voiture d’une durée de quatre heures et demie vous amènera à nos portes au cœur d’un territoire grandiose.

Le canot
Le vélo
La baignade
La randonnée
Observation des oiseaux
Paddleboard
Kayak

La randonnée

Nous proposons notre sentier de randonnée en milieu boisé aux visiteurs ayant envie de brûler des calories tout en découvrant nos magnifiques forêts. Le sentier débute au Pavillon et serpente une colline escarpée vers le nord à travers des pins blanc majestueux en direction de la baie de Foley. Ensuite, il bifurque vers l’est pour traverser un magnifique peuplement d’érables à sucre et descend en pente raide pour atteindre la «Vallée des géants», un ancien bosquet mystérieux d’arborvitae, un conifère dans la famille des cèdres. Ici, le sentier reprend à nouveau un parcours ascendant vers Foley Narrows, où il rejoint la route menant au Pavillon.

Observation des oiseaux

La situation géographique de Beauchêne, entre la forêt laurentienne et la forêt boréale et tout près de la rivière des Outaouais, le place en plein cœur d’un important corridor de vol lors des migrations. Les opportunités sont donc nombreuses pour les ornithologues amateurs. Le printemps nous amène le rassemblement du grand héron dans une des plus grandes héronnières de la région, située dans une petite île (Île des Oiseaux) à l’extrémité est du lac Beauchêne. Le goéland argenté, le grand bec-scie et le canard noir y nichent aussi. À la fin du printemps arrivent les grandes volées de bernache cravant qui font un séjour d’une à deux semaines sur le lac. On y voit aussi le canard branchu, le bec-scie couronné et, parfois, le grèbe jougris ainsi que diverses espèces de bécasse et de martin-pêcheur sur les rivages. La plupart de nos lacs abritent une famille de huards à collier; le lac Beauchêne est une halte migratoire pour cette espèce en septembre et, pour nous, le spectacle annuel de groupes d’une centaine d’individus se posant sur le lac est un événement longtemps attendu.

Le canot

Nous offrons aux canoteurs plusieurs parcours, dont le plus populaire qui débute au Pavillon et qui mène à la baie de Foley pour un premier portage (le plus long) longeant le ruisseau McDonald vers le lac du même nom.  Après la traversée du lac McDonald suivent un court portage sur la route pour atteindre le lac McConnell et, ensuite, la traversée de l’extrémité ouest du lac et un portage pour rejoindre le lac au Renard. Au bout de ce dernier, un autre petit portage mène au lac des Bouleaux, où il s’agit d’avironner en direction est vers un portage permettant d’atteindre le Petit lac des Bouleaux et le Petit lac Beauchêne.

La baignade

L’eau de La réserve Beauchêne est douce, claire et potable, mais nous déconseillons de boire l’eau des petits lacs en raison des nombreux castors. Les premiers jours de juillet signalent le début de la merveilleuse saison de baignade à Beauchêne, lorsque les eaux du grand lac sont réchauffées (du moins en surface…). Les plages du terrain de camping de la baie de l’Ours et du camp de la Plage Beauchêne sont parmi les meilleurs endroits à fréquenter lors d’un bel après-midi d’été, surtout avec des enfants. Nous vous demandons de garder votre petite famille bien à l’œil, car il n’y a aucun sauveteur.

Le vélo

Si vous aimez vous entraîner avant ou après une journée passée sur l’eau, nous avons 4 vélos de montagne (sans les casques) à la disposition de nos visiteurs. Il existe d’innombrables routes de brousse à parcourir, la plupart sans circulation automobile et offrant plusieurs niveaux de difficulté. En route, vous apercevrez sans doute de nombreuses pistes d’animaux, sinon les bêtes elles-mêmes!